FileMaker 19.5 est là !
FileMaker 19.5 est là !
15 juin 2022 - Auteur : - Catégories : Blog, FileMaker, Technique

FileMaker 19.5 est là !

Claris FileMaker Icon

Depuis quelque temps, le cycle des versions de FileMaker a changé, et les versions passent un peu inaperçues, notamment en raison de la numérotation figée à 19 et d’un rythme plus soutenu des sorties. FileMaker 19.5 n’échappe pas à la règle.

La liste des nouvelles fonctionnalités est ici pour FileMaker Pro et ici pour FileMaker Server, mais nous sommes là pour décortiquer et insister sur celles qui nous paraissent les plus importantes.

Côté FileMaker Pro/FileMaker Go, les nouveautés qui nous semblent particulièrement intéressantes pour le plus grand nombre sont :

  • lecture de QR Code dans les images dans les conteneurs (macOS et iOS uniquement, pas pour Windows donc). Il est donc possible de prendre en photo un QR Code, de stocker la photo dans un conteneur, et de le lire plus tard.
  • la fonction LiveText, toujours sur matériel Apple uniquement, permet d’extraire le texte d’une image, comme le fait désormais Safari par exemple. Malheureusement il n’est toujours pas possible nativement d’extraire le texte d’un PDF, ce qui serait pourtant simple à faire et autrement plus important.
  • Pro : quand on copie un objet exclus de l’ordre de tabulation, il reste exclus quand on le colle, ce qui revient à dire qu’on peut espérer que les ordres de tabulations seront plus maintenables désormais.
  • Important. C’est une correction qui va améliorer les performances mais qui pourrait aussi avoir des conséquences néfastes : les objets sur la droite du modèle (dans la partie invisible) ne sont plus évalués. (fichier démo à télécharger : 1MT_evaluationADroite_195.fmp12)
  • Petit changement bien pratique : on peut désormais changer le certificat de licence de FileMaker Pro sans devoir désinstaller/réinstaller. Pour la plupart des utilisateurs, ils ne sauront même pas de quoi on parle (et tant mieux pour eux), mais pour ceux qui étaient confrontés au problème, c’est un grand pas.
  • Au rayon des bugs corrigés, le problématique échec de la validation lors de l’import a été corrigé : « Lors de l’import, les importations avec validation des champs ne parvenaient pas à filtrer les importations d’enregistrements et ignoraient l’option de validation « valeur existante » et importaient tous les enregistrements. ». Une bonne nouvelle pour l’intégrité des données.
  • Enfin, ça n’est pas repris dans les notes de sortie, mais un changement très appréciable pour ceux qui travaillent avec de nombreux enregistrements est que le séparateur de milliers défini dans les préférences système est repris dans le formatage du nombre d’enregistrements. Malheureusement, la chasse (espacement entre les caractères) ne rend pas le séparateur espace très visible (les Américains utilisent la virgule). Une astuce consiste à taper deux espaces dans les préférences système.
    FileMaker 19.5 record count

Du côté FileMaker Server 19.5 maintenant

il y a de grosses améliorations. Si vous pensez que vous n’utilisez que le client Pro et que donc ça n’a pas d’importance, vous vous trompez :). Désormais tout se passe sur le serveur. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est si important de choisir le meilleur hébergeur du monde, c’est-à-dire… nous !

  • Calcul des rubriques statistiques côté serveur. Ça, ça va changer la vie des utilisateurs parce que les performances vont être grandement améliorées. Le client est toutefois toujours bloqué en attendant la réponse du serveur, mais cela va beaucoup plus vite. Cela va aussi changer la vie des hébergeurs car le serveur risque d’être beaucoup plus sollicité ! D’ailleurs… votre serveur actuel tiendra-t-il la charge ?
  • Backups en parallèle : les fichiers peuvent être sauvegardés simultanément, ce qui va réduire le temps de la sauvegarde, et aussi permettre d’avoir une cohérence entre des fichiers liés (sauvegardés en même temps).
  • Annulation de la sauvegarde. Quand on travaille sur des très gros fichiers, il était parfois problématique de ne pouvoir interrompre une sauvegarde. Une nouvelle commande est disponible dans l’interface en ligne de commande et via l’admin API
  • Web Direct améliore le cache des layouts (modèles), qui est maintenant côté serveur. On peut attendre une belle progression des performances quand de nombreux utilisateurs sont connectés
  • L’interface OData (Atom/Json) est désormais disponible sur macOS et Windows (elle n’était jusqu’ici disponible que sur serveur Linux).
  • Sur Linux, Ubuntu 20 est supporté ainsi qu’Ubuntu 18. Sur Ubuntu 20, c’est le serveur web Nginx qui remplace Apache. Bien sûr notre service d’hébergement fmcloud.fm supporte déjà les deux versions. Par défaut cependant, c’est Ubuntu 18 qui sera installé pendant encore plusieurs mois, le temps de voir ce que donne Nginx avec un peu d’expérience.
  • Correction d’un problème important qui faisait que le serveur ralentissait quand une solution utilisait beaucoup de conteneurs externes.
  • Un autre problème a été résolu qui provoquait des ralentissements progressifs quand on utilisait des fenêtre cartes (card windows) en Web Direct.
  • Et une liste très longue de bugs corrigés, notamment sur Web Direct.

Comme toutes les versions « techniques », il n’y a donc pas vraiment de « wow effect », mais il n’en reste pas moins que l’amélioration des performances et la correction de quelques fuites de mémoires qui pénalisaient lourdement les grosses applications sont les bienvenues.

Si vous êtes à jour de vos licences, vous pouvez dores et déjà mettre à jour en téléchargeant la nouvelle version.

Notre service fmcloud.fm mettra comme d’habitude à jour les serveurs dans environ un mois, après que nous avons suffisamment de retour d’expérience en conditions réelles. Si vous souhaitez allez plus vite, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Article précédent/suivant
Commentaires (2)
  • Jérémie - 16 juin 2022 - Répondre

    «les objets sur la droite du modèle (dans la partie invisible) ne sont plus évalués»

    Cela change-t-il quelque chose dans l’utilisation des fonctions Insérer … / Copier / Coller, ces fameuses fonctions qu’on évite, mais dont il reste parfois quelques usages, notamment reliés à des objets planqués à droite ?

    • (Auteur) Fabrice Nordmann - 16 juin 2022 - Répondre

      Non, les objets présents peuvent toujours êtes appelés de manière explicite.
      J’ajoute un petit fichier de démo pour illustrer.

Ajouter un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.