FileMaker 16 – Sources de données dynamiques
FileMaker 16 – Sources de données dynamiques
18 mai 2017 - Auteur : - Categories : Blog, FileMaker, Technique, Vidéo

FileMaker 16 – Sources de données dynamiques

database

Pour chaque sortie majeure de FileMaker, il y a les fonctionnalités phare, mises en avant par l’éditeur, compréhensibles avec un simple screenshot…

Et il y a les fonctionnalités moins en vue, qui sont souvent tout aussi importantes.

FileMaker 16 ne déroge pas à la règle. Avec ce changement apparemment mineur que sont les sources de données externes dynamiques, l’horizon s’élargit considérablement pour les développeurs qui souhaitent distribuer leurs solutions ou proposer une application sur le cloud.

Les solutions demandant la synchronisation entre FileMaker Go et FileMaker Server bénéficieront également de cette évolution.

Au passage, on explore aussi dans cette vidéo les possibilités d’encryption au niveau de la rubrique (field-level encryption), mais uniquement à titre d’exemple.

Et aussi —surtout— vous verrez mon chat.

 

Commentaires (4)
  • ROTTIER - 18 mai 2017 - Répondre

    Bravo, c’est vrai que ça ouvre des portes vers de nouveaux usages.

  • Pierre Tremblay - 18 mai 2017 - Répondre

    Merci, très intéressant.
    Il est beau ton petit chat !

  • Didier Daglinckx - 19 mai 2017 - Répondre

    Merci Fabrice de cet éclairage, une nouvelle porte s’ouvre à nous !

    🙂

  • giovon frederic - 20 juin 2017 - Répondre

    Toujours un plaisir d’apprendre plein de choses quand expliquées clairement. Le cryptage va etre indispensable de plus en plus (signature numerique, archivage de documents).
    Pour ce qui est de changer la source de données “a la volee” en contournant le fait que la source externe n’est resoluée qu’une fois pour toutes a l’ouverture du fichier : si on veut changer de source (par exemple un fichier “appli” qui utilise un fichier “data” different selon la “societe” que l’on traite) :
    1 ) créer un autre fichier “lanceur” contenant un script “A” qui ouvre “appli” puis ferme “lanceur”
    2) Dans “appli”, choisir la nouvelle source de données, lancer le script “A” de lanceur sur Temporisation, et fermer “appli
    3) Le script “A” de lanceur va rouvrir “appli” et la nouvelle source externe sera resolue
    On automatise et rend “transparent” pour l’utilisateur la nécessite de fermer puis rouvrir le fichier quand il veut changer de source de données externe
    (bon daccord, mes explications sont moins claires que celles de Fabrice, mais ca marche, frappez pas !)

Ajouter un commentaire