De retour de la dotfmp 2017 à Berlin
De retour de la dotfmp 2017 à Berlin
10 juin 2017 - Auteur : - Categories : Actu, Conférence

De retour de la dotfmp 2017 à Berlin

Comme tous les ans depuis 4 ans, nous nous rendons au mois de juin à Berlin, ou Egbert Friedrich @dotfmp organise “l’anti-conférence” dotfmp

Une anti-conférence (unconference), c’est comme une conférence, mais au lieu de privilégier une transmission verticale (un orateur à son auditoire), on essaie d’en faire un lieux d’échanges horizontaux. L’orateur est plutôt un animateur d’une discussion à bâton rompu.

Des discussions peuvent s’organiser à la volée, en réaction à une autre ou pour la prolonger. Bref, c’est plus un forum qu’une conférence.

Cette année comme tous les ans, la crème de la crème des développeurs européens (et quelques américains habitués comme Steven Dolenski (@oceanwest), Chris Moyer @chrismoyer1 et Heidi Porter) étaient présents. 96 participants, soit un record. Andries Heylen @AndriesHeylen, Jean-Frédéric Struyven, Laurent Spielmann @laurent_at_joes et moi-même @FabriceN étions de la partie pour 1-more-thing.

dotfmp audience

Quelques nouveaux concepts marquaient cette édition : un nouveau site web développé par Andries Heylen, justement, qui permettait non seulement de partager l’information mais aussi d’interagir avec le planning, les fichiers à télécharger… bien sûr la base de données et le back office étaient en… FileMaker.

Les salles étaient modérées par une personne désignée, qui s’assurait de la bonne tenue de la discussion, afin que les échanges soient le plus fructueux possible. Honnêtement, alors que j’avais personnellement accueilli cette idée avec enthousiasme, je n’ai pas beaucoup vu les modérateurs à l’œuvre, et parfois les prises de parole étaient trop longues ou des sessions étaient plus des présentations que des discussions (un peu comme dans une anti-anti-conférence)

Autre nouveauté :  les inscriptions étaient payantes (mais raisonnables), mais ça n’a apparemment pas empêché l’affluence (il faudra trouver autre chose…)

D’autres concepts demeuraient au contraire inébranlables, notamment la machine Espresso apportée par David Wikström @CamelCasedata et qui nous épargnait le café berlinois dont on dira poliment qu’il n’est pas à la hauteur de la bière qu’on peut déguster en fin d’après midi au Bier Garten en face du centre de conférence.

Peter WagemansSur le contenu, voici mon point de vue très personnel. J’ai assisté comme toujours à des discussions et des présentations intéressantes. Je garde notamment en mémoire celles de Jeroen Aarts @JeroenAarts sur OAuth, de Peter Wagemans sur l’utilisation des robots sur le serveur, de Johan Hedman sur les outils de Business Intelligence, ou de Claus Lavendt @DataManix sur le potentiel des plugins avec le SDK.

 

 

J’ai moi-même animé plusieurs discussions :

  • Trucs et astuces sur FileMaker 16
  • Potentiel de la nouvelle fonctionnalité des sources de données externes variables
  • Stockage externe des conteneurs : sécurisé vs ouvert

J’ai été à chaque fois captivé par la faculté d’échange de notre communauté. C’était vraiment des discussions intéressantes.

De manière générale, je m’attendais toutefois à plus de contenu spécifique à la version 16 de FileMaker, qui est à mon sens une révolution en plusieurs domaines. Peut-être était-ce dû à la proximité de la sortie.

Néanmoins, c’était une belle édition. On se réjouit déjà de l’année prochaine !

 

Ajouter un commentaire